Est-ce que les cerfs bougent sous la pluie et le vent? Conseils de chasse par mauvais temps

Que nous voulions ou non l'admettre, nous, êtres humains, sommes des créatures de réconfort. Après tout, nous construisons de belles maisons confortables pour nous garder au chaud en hiver, au frais en été et au sec par temps de pluie.

Nous aimons dormir sur de beaux matelas confortables ou des sacs de couchage. Nous avons également des garde-manger, des réfrigérateurs, des cuisinières et des micro-ondes dans nos cuisines, de sorte que nos aliments préférés soient facilement disponibles à tout moment.

Nous apportons des sacs de couchage, des réchauds de camping et des grandes tentes familiales lors de nos sorties de chasse ou de plein air afin de rester dans le plus grand confort.

Le cerf de Virginie n'a pas ce luxe. Ils vivent plutôt à l’extérieur où il fait chaud en été, froid en hiver et humide en cas de pluie. De plus, contrairement aux humains, les cerfs n'ont pas de garde-manger ni de réfrigérateurs, ils doivent donc manger ce qui est disponible dans leur région à tout moment de l'année. Les cerfs sont assez habitués à un niveau de difficulté que la plupart des humains évitent comme un étranger qui veut emprunter de l'argent!

Tout cela se traduit par le fait que la chasse au cerf est non seulement viable par mauvais temps, mais parfois même préférable en fonction de la région.

Les cerfs de Virginie sont également bien mieux adaptés à une vie en plein air que les humains. Ils ont non seulement un métabolisme leur permettant de résister aux températures froides qui feraient mourir de froid la plupart des humains, ils ont aussi leur propre manteau de fourrure tandis que nous, les humains, devons nous approprier le nôtre à d’autres animaux ou en faire des fibres synthétiques.

Parce que nous, les humains, avons tendance à éviter soigneusement de chasser par mauvais temps, nous sommes incroyablement doués pour nous convaincre que le cerf de Virginie se sent de la même façon que nous le faisons! Mais comme les cerfs vivent à l’extérieur 24 heures sur 24, sept jours sur sept et qu’ils ont un manteau de fourrure chaud et imperméable ainsi qu’un besoin quotidien de nourriture, le fait est qu’ils ont bien moins envie de voyager et de se nourrir nous les humains faisons.

De nombreux chasseurs expérimentés ont également observé que les cerfs semblaient avoir un sixième sens inné qui les avertit quand une tempête approche aussi loin que nos prévisionnistes modernes peuvent le prévoir et qu’ils ont donc tendance à se nourrir plus activement pendant les quelques jours qui suivent. avant l'arrivée de la tempête, juste au cas où le temps qu'il fait s'avérerait suffisamment violent pour les empêcher de se déplacer au-delà de leur lit.

Cela peut constituer un excitant voyage de chasse à l'arbalète dans les conditions les plus difficiles. Lors de la chasse au cerf, vous devez garder à l’esprit que les intempéries influeront davantage sur votre tactique de chasse si vous pratiquez la chasse à l'arc à poulies par rapport à une chasse avec un 308 ou un 30-06. Les jumelles de chasse vous seront utiles, tout comme les télémètres pour vous assurer que vous mesurez les distances les plus précises tout en prenant en compte le vent dans le calcul de votre trajectoire de tir.

Voyons comment les cerfs se déplacent par mauvais temps.

Mouvement des cerfs par vent fort:

Les cerfs semblent rarement se soucier d'une légère brise qui broute simplement les extrémités du feuillage au niveau du sol, ils ont tendance à éviter de bouger pendant les périodes de grands vents, car ce type de vent rend très difficile la détection et l'identification des prédateurs puisqu'il détruit leur odeur. et il leur est difficile de déterminer de quelle direction il provient.

Il est donc très difficile pour eux d’entendre un prédateur s’approchant du bruissement de la brosse. Il est donc difficile de repérer les prédateurs car tout le feuillage en mouvement cache également le mouvement des prédateurs. Les jours où le vent est faible et, surtout quand il est stable dans une seule direction plutôt que tourbillonnant d’une direction à l’autre, ils ont tendance à se déplacer et à se nourrir très activement.

Ils sont non seulement en mesure d'utiliser la brise constante pour approcher leurs sources de nourriture préférées du vent arrière tout en détectant les prédateurs qui l'attendent dans une embuscade, mais le léger bruissement des arbustes les aide à couvrir le bruit de leurs pas lorsqu'ils voyagent; augmentant ainsi leur niveau de furtivité.

Gardez à l'esprit que si vous êtes à la chasse à l'arc, vous devez absolument faire appel au bon jugement en tenant compte du vent dans vos trajectoires de visée. Ne pas le faire va probablement vous coûter une tuerie propre.

Mouvement des cerfs par temps pluvieux:

Il en va de même pour les pluies légères et les averses torrentielles. En fait, pendant les périodes de fortes pluies, les cerfs ont également de la difficulté à sentir, à voir ou à entendre les prédateurs qui les approchent et évitent ainsi de se déplacer pendant ces périodes jusqu'à ce que la pluie ralentisse ou se calme. Il en va de même pour les pluies légères, car de faibles pluies ont tendance à ramollir la litière de feuilles sous le sabot. Cela réduit au silence leurs pas et leur permet d’empêcher leur odeur de voyager et d’avertir également les prédateurs de leurs mouvements.

Plutôt que de passer des heures à rêver de chasser le cerf tout en restant au chaud près des flammes par mauvais temps, les chasseurs expérimentés ont plutôt appris à utiliser le mauvais temps à leur avantage. En fait, il vous suffit de regarder votre bulletin météo local pour prédire le meilleur moment pour chasser le cerf de Virginie et le cerf rouge!

Les cerfs ont une capacité innée et innée à détecter les tempêtes qui approchent (probablement en notant l'odeur de l'air combinée à de subtiles différences de pression barométrique) et sont donc avertis que le temps va bientôt tourner. Bien que les vents légers et / ou les pluies légères ne semblent pas trop déranger les cerfs, ils ont tendance à se coucher à la fois par vents violents et par de fortes pluies. Une bonne montre altimétrique peut également vous aider à remarquer des différences de pression atmosphérique, vous permettant ainsi de réagir rapidement aux tempêtes, de la même manière que le cerf que vous chassez.

Comme les cerfs sont prévenus des tempêtes imminentes, ils ont tendance à se nourrir légèrement avant et après les tempêtes mineures et à se nourrir fortement avant et après les tempêtes majeures. Les cerfs sont parfaitement conscients que les tempêtes mineures ne sont pas un obstacle pour eux, mais les tempêtes majeures peuvent très bien les forcer à rester dans leur lit pendant une période indéterminée.

Ci-dessous, une superbe vidéo de HamBrosOutdoors réunis de la chasse sous la pluie:

Mouvement des cerfs par temps neigeux:

Cerf à queue blanche dans la neigeSemblables aux fortes pluies et aux autres conditions météorologiques difficiles, les cerfs agissent de la même manière lors de chutes de neige légères et abondantes et plus particulièrement lors de tempêtes de neige. Ce comportement a été bien observé et documenté sur différentes caméras de piste et de jeu. Les cerfs se nourrissent souvent légèrement avant et après les premières neiges du début de l'hiver.

Dès qu'ils sentent l'arrivée d'une tempête de neige majeure, ils vont considérablement augmenter leurs activités d'alimentation. On peut souvent voir des cerfs en train de se nourrir tout au long de la journée précédant une tempête afin de pouvoir consommer et stocker le plus de nourriture possible avant que la tempête n'arrive et les conduise dans leurs abris bois profonds.

Les cerfs ont un taux métabolique élevé et consomment de l'énergie beaucoup plus rapidement que les humains. Ils n'ont aucun moyen de rassembler et de stocker de la nourriture pour une consommation pratique à volonté comme le font les humains. Ainsi, lorsque les cerfs sont forcés de rester dans leur lit pendant de longues périodes de temps à cause de conditions météorologiques extrêmement rigoureuses, ils ont souvent faim affreusement lorsque le temps est enfin passé. En conséquence, ils ont également tendance à s'alimenter lourdement après le passage d'une grosse tempête.

Avant et après l’arrivée d’une tempête majeure, c’est une excellente période pour partir à la chasse au cerf, car non seulement ils se nourrissent activement, mais ils sont également résolument concentrés sur leur tâche, les rendant moins méfiants que d’habitude.

Mouvement des cerfs pendant les périodes de grand froid:

    Red Deer dans un froid glacialJusqu'à présent, nous avons discuté de la façon dont les cerfs de Virginie réagissent au vent, à la pluie et à la neige, mais nous n'avons pas encore discuté de leur réaction au froid extrême. Le fait est que les chasseurs utilisent des températures excessivement froides comme excuse pour ne pas chasser aussi souvent que le vent, la pluie et la neige!

Les cerfs vivent à l’extérieur vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept. Comme ils ont un épais manteau de fourrure composé de poils creux, des poils creux, une peau relativement épaisse et une couche épaisse de graisse sous-cutanée. Ils ne sont pas gênés par les conditions météorologiques extrêmes qui déconcertent tellement les humains avec notre peau fine et notre manque de fourrure. Mais, cela ne veut pas dire que les cerfs ne sont pas affectés par le froid.

En fait, leur réaction au froid est très semblable à celle du vent et de la pluie, car tant que le froid est relativement doux, ils ont tendance à être beaucoup plus actifs. Ils sont plus actifs dans l'alimentation que plus tôt dans l'année car leur corps a besoin de plus de calories pour générer de la chaleur par temps froid. Tout comme les jours où le vent souffle fort et / ou les pluies de mousson sont arrivées et que toute la forêt sonne comme la jungle amazonienne sous une pluie battante, pendant les périodes où les dépressions nocturnes plongent à un chiffre ou en dessous à cause d'un souffle arctique à partir du nord, les cerfs ont tendance à rester dans leur lit jusqu'au milieu de la matinée.

Ils le font afin de conserver la chaleur corporelle, puis de se lever et de se déplacer pour se nourrir une fois que le soleil est levé depuis un certain temps et que la température de l'air ambiant a légèrement augmenté. Ils ont également tendance à se nourrir le plus possible juste avant l’arrivée de telles masses d’air afin de pouvoir stocker assez d’énergie pour pouvoir se détendre dans leur lit jusqu’à ce que l’air se réchauffe un peu.

Emballer:

Comme vous pouvez le constater, alors que de nombreux chasseurs de cerfs de Virginie et de cerfs communs trouvent que les conditions météorologiques défavorables sont à la fois gênantes et inconfortables, le fait est que les quelques jours qui précèdent l’arrivée d’une importante tempête ou d’une masse d’air froid car les deux premiers jours qui suivent son décès peuvent offrir aux chasseurs la meilleure occasion possible de remplir leurs étiquettes pour la saison.

Plutôt que de dénigrer le mauvais temps, les chasseurs de cerfs devraient plutôt apprendre à l’embrasser, car son arrivée et son départ annoncent les meilleurs jours de l’année pour chasser!